Conférences - Expositions

Elena Poniatowska Université Bordeaux Montaigne

Habla sobre su obra y vida - Conférence filmée en mars 2009 accessible ici

ElenaElena Poniatowska s'exprime sur son expérience d'écrivain et de journaliste engagée, d'un entretien avec François Mauriac à ses chroniques sur la répression de 1968 (La noche de Tlatelolco) et l'oeuvre romanesque jusqu'en 2009 (Hasta no verte Jesus mio, El tren pasa primero, Tinisima... ). L'entretien montre l'extraordinaire personnalité d'Elena Poniatowska, partie de France dans l'enfance en 1941 et devenue mexicaine au contact du monde de la rue et des métiers populaires. La conférence d'Elena Poniatowska, à l'initiative d'Isabelle Tauzin directrice du laboratoire de recherches Ameriber, se déroule à bâtons rompus en compagnie des doctorants et enseignants-chercheurs spécialistes de l'Amérique latine.

En 2014,  Elena Poniatowska a reçu  le Prix Cervantès, la plus haute distinction décernée aux écrivains de langue espagnole par l'Espagne.

 

 Marion Gautreau Université Bordeaux Montaigne : Histoire de la photographie et Mexique révolutionnaire – 3 février 2017

  Marion Gautreau  Spécialiste de la photographie et de la révolution mexicaine

 Spécialiste de la photographie et de la révolution mexicaine, Marion Gautreau présente une conférence en rapport avec le contexte historique de l'œuvre d'Elena Poniatowska Hasta no verte Jesús mío, au programme de l'agrégation externe d'espagnol.

   

Conférence de Juan Manuel Escudero

aranjuez
A l'initiative d'Isabelle Bouchiba-Fochesato, le GRIAL accueille le professeur de l'université de Navarre, Juan Manuel Escudero Baztan, spécialiste de la Comedia et du Siècle d'Or  pour une conférence plénière ouverte aux étudiants et aux universitaires.

Vendredi 18 mars à 14h  à l'amphi C 200 de l'Université Bordeaux Montaigne

Tres instantes un grito à Bordeaux Montaigne

Jeudi 20 novembre 2014-8h30-10h30  
Projection du film "Tres  instantes, un grito"  Amphitéâtre 1.
10h30-12h30 : rencontre avec la  réalisatrice chilienne Cecilia Barriga et la monteuse espagnole  
Cristina Otero Roth en A203.
Coordination : Isabelle Touton

Première conférence du GRIAL sur l'OUBLI

grial1
Didier Bottineau, chargé de recherche CNRS, présentera Oubli et permanence du signifiant submorphémique vendredi 30 janvier à 16h 30 en salle H113 à l'invitation de Frédéric Bravo dans le cadre du nouveau programme quinquennal du GRIAL.


Différentes théories de l’analyse du signifiant lexical et grammatical mettent en évidence l’existence de marqueurs submorphémiques (idéophones, cognèmes) liés à des processus de construction du sens. Les locuteurs "vivent-ils" cognitivement et psychologiquement les expériences sémantiques que le modèle des formes semble suggérer aux yeux du linguiste ?
En s’appuyant sur des exemples de langues de types diverses (romanes et autres), on montrera comment le système peut être intégré différentiellement par ses usagers tout en conservant une unité de principe du fait des interactions et contributions expertes. Dans un cadre enactif, la structure des langues est en fait un modèle de procédures ancré dans les interactions.