Migrations: traces, inscriptions et textualités

AFFICHE COLLOQUE BORDEAUX
Colloque international Projet Ecritures Migrantes Latino-Américaines

Le colloque international « Migrations : traces, inscriptions et textualités » organisé sur le domaine universitaire de Pessac, à la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine et à la Maison de la Recherche de l’Université Bordeaux Montaigne, dans le cadre des activités de l’Équipe d’Accueil AMERIBER, est l’occasion d’échanges interdisciplinaires et interuniversitaires entre linguistes, sémioticiens, sociologues, politistes, historiens de l’art, historiens du droit,  spécialistes des aires culturelles latino-américaines et européennes. Les  chercheurs communicants à Bordeaux (dont sept scientifiques venus d’Argentine, de Belgique, du Brésil, d’Espagne, des États-Unis et d’Uruguay) tissent des liens entre les différentes modalités d’expression et de réception d’un concept politiquement et médiatiquement omniprésent dans le débat public européen et latino-américain. Les participants présents à l’Université Bordeaux Montaigne pour les deux journées du jeudi 13 et vendredi 14 février 2020 explorent les différentes perspectives et les sources multiples contribuant à la polysémie des mots : « migration », « migrant », « émigré » à partir du XIXe siècle qui fut le siècle de la Grande Émigration Européenne aujourd’hui oubliée, jusqu’au Temps Présent marqué par le rejet de l’immigration dans l’hémisphère Nord.

Les contributeurs analysent des cas de parcours migratoires, de migrations retour, des « textualités » des migrations : notes éparses, correspondances familiales, carnets de voyage, presse binationale, dessins, photos, reportages… qui habillent, transfigurent ou déshumanisent les migrations, autant d’inscriptions et de représentations susceptibles de guider les trajectoires des candidats à l’émigration du XXIe siècle.  

Au-delà du constat d’une cristallisation de ce sujet dans le débat public, les deux journées interdisciplinaires de février 2020 permettent un débat contextualisé sur le passé et le présent des migrations internationales dans un cadre à la fois européen et transatlantique, en interrogeant les traces et les représentations des migrations de façon à répondre aux questions posées en préliminaire:

  • Quels sont les apports de la recherche sur l’histoire de l’émigration de la Nouvelle-Aquitaine en Amérique Latine ?
  • Comment les préconçus sur les migrants traversent-ils les médias?
  • Est-il possible d’envisager une sémiotique des migrations à partir des données textuelles et iconographiques ?

Flyer du Colloque PDF  Inscription en ligne  

JEUDI 13 FÉVRIER – Maison des Sciences de l’Homme de l’Aquitaine

9H30 – Ouverture du colloque: Raphaël Estève (Directeur d’AMERIBER EA 3656)

Atelier 1 : Textualité et iconographie de l’émigration en Amérique latine

Modérateur : Jesús Alonso Carballés (Université Bordeaux Montaigne -AMERIBER)

9H45 – 10H20 Isabelle Tauzin (Université Bordeaux Montaigne – IUF)

Conférence plénière : Traces de l’émigration française au Pérou, 1825-1920

10H30 – 10H50 Génesis Portillo Espinoza (Florida International University)

L’émigré français Léon Williez et les débuts de la caricature politique dans le Pérou des années 1850

11H – 11H20 Carlos Estela Vilela (Université Bordeaux Montaigne)

Les images de l’émigration : sur les traces de Sylvain Cavalie

11H30-11H50 Alfonsina Leranoz (Universidad Nacional San Martín – Universidad País Vasco)

La migration basque dans le livre Arte Vasco de Mauricio Flores Kaperotxipi (Buenos Aires, 1954) 

12H – 12H20 Rosmeliz Alva (Université Bordeaux Montaigne)

Sur les traces du peintre Ricardo Grau (Bordeaux, 1907 ; Lima, 1970)

 

Atelier 2 : Migrations et représentations

Modératrice: Maylis Santa-Cruz (Université Bordeaux Montaigne -AMERIBER)

14H30 – 15H05 Bernard Lavallé (Université Paris Sorbonne Nouvelle)

Conférence plénière : André Cazaux l’Indien béarnais, ou l’émigration de l’histoire à la littérature

15H15 – 15H35 Carmela Maltone (Université Bordeaux Montaigne)

Sur les traces des émigrés italiens au Brésil et en Argentine

15H45 -16H05 Maryse Esterle (Université d’Artois – Les Béarnais de Paris)

Émigration et immigrés, regards croisés en Béarn

16H30 – 16H50 Lara Glaucia Muniz Proença (Université Fédérale du Minas Gerais) 

De « ouvrons les portes » à « em casa, no brasil » : regards contemporains sur la migration

17H – 17H20 Marluza Da Rosa (Université Fédérale de Santa Maria Brésil)

La construction de la « victime » dans le discours sur les migrations au Brésil

17H30 – 17H50 Marina Cardozo Prieto (Université de la République d’Uruguay)

Exil politique uruguayen et gauche italienne dans le Cône Sud (1973-1985). Idées et pratiques politiques en dialogue

 

VENDREDI 14 FÉVRIER – Maison de la Recherche – Salle des thèses

Atelier 3 : Représentations médiatiques des migrations

Modératrice : Anne Beyaert-Geslin (Université Bordeaux Montaigne, MICA)

9H45 – 10H20 Sémir Badir (Université de Liège)

Conférence plénière : Migration : du mot au concept politique. Un parcours sémiotique

10H30 – 10H50 Claire Courtecuisse (Université de Grenoble Alpes)

La présence des migrants dans les espaces ruraux en France : Une inversion des représentations sociales par les médias ?

11H – 11H20 Maxime Fabre (Université Bordeaux Montaigne)

Traces du passage : le « phénomène migratoire » au prisme de la photographie de presse

11H30 – 11H50 Laura Ascone (Université de Lorraine)

Immigration et internet : comment les Français et les Italiens réagissent sur YouTube

12H – 12H20 Valériane Mistiaen (Université Libre de Bruxelles)

Modalités discursives sur l’immigration à la télévision belge

12H30 Conclusions