SIRENH-Espagne Contemporaine Cône Sud

JOURNÉE D'ÉTUDE

COORDINATION : Arantza Sarría Buil 

Lunes 9 décembre 2019. Institut Cervantes de Bordeaux

 

AFFICHE EXILIO 1 ARANTZA


 

0002 2

0003 2

 

 

PROJECTION CONFÉRENCE

COORDINATION : Arantza Sarría Buil 

Mardi 10 décembre 2019. Salle A005 13 h 30 - 15 h 30

CONFERENCIA EL TREN POPULAR DE LA CULTURA

CONFÉRENCE

 

COORDINATION : Cecilia González Scavino 

Mardi 26 novembre 2019. MSHA Salle Jean Borde 10 h 30 - 12 h 30

 

affiche conference deltell 9ac

ATELIER DE LECTURE

 

COORDINATION : Martine Bovo 

 

18 octobre 2019 10 h 30, Salle A 103, 

 

 

De Hayden White à Dorrit Cohn : de l’écriture de l’Histoire au propre de la fiction

 

Cet atelier de lecture s’articulé autour des problématiques de l’écriture de l’Histoire. Si dès 1973 l’historien californien Hayden White avait défini l’Histoire comme une « mise en intrigue » [Hayden White, Metahistory, 1973] arguant que le fait de raconter des événements réels impliquait le recours à la fiction dans la mesure où le récit des événements historiques n’était pas « trouvé » ou figé dans les faits eux-mêmes, mais construit par l’historien qui recourt à des conventions d’écriture et agence les faits narrés dans un discours, White reprenait et approfondissait cette même position dans Les fictions de la représentation factuelle en 1976. De son côté, Dorrit Cohn, narratologue, se place dans la continuité des travaux de Paul Ricoeur dans le sens où comme lui, elle souhaite poser la différence entre Histoire et Littérature, et démontrer l’existence d’une frontière franche entre Fiction et Non Fiction, en identifiant une série de paramètres narratifs, aptes à prouver la nature exclusivement fictionnelle d’un texte.

 

Les thèses de White et de Cohn, aux antipodes, conduisent à s’interroger sur les récentes pratiques littéraires qui reposent sur la porosité des frontières entre Faits réels et imaginaires, où la fonction référentielle perd de son potentiel au profit de montages narratifs où se mêlent sources d’archives, scènes recrées, événements basés sur des conjectures et auxquelles on attribue une capacité de connaissance. Dans ce phénomène propre à notre époque postmoderne, l’Histoire semble tombée de son piédestal en devenant narration parmi d‘autres narrations, tandis que la littérature s’approprie certaines de ses prérogatives et techniques, devenant le lieu où chercher non pas LA vérité mais DES vérités possibles.

hayden white

Dorrit Cohn

 

.