Amorim Silvia

Silvia Amorim

Amorim

Silvia AMORIM est Maître de Conférences à l’Université Bordeaux Montaigne au département d'Études Lusophones. Spécialiste de l’auteur portugais José Saramago, une grande partie de sa recherche porte sur l’œuvre du prix Nobel. Plus largement, elle travaille sur la littérature portugaise contemporaine, dans une approche à la fois littéraire, narratologique et linguistique. Des thématiques comme le décentrement, les migrations ou la réécriture de l’Histoire sont au cœur de ses travaux. Silvia Amorim travaille également sur la voix narrative et des phénomènes comme la transfictionnalité, la métalepse ou la mise en abyme. Enfin, elle s’intéresse aux littératures africaines de langue portugaise et, plus récemment, aux Études post-coloniales portugaises.

Quelques exemples de publications (l’ensemble des travaux est référencé dans HAL) :

  • AMORIM, Silvia, BOVO, Martine & HEINEBERG, Ilana (org.), Visions décentrées des Études Culturelles, Ravenna, Giorgio Pozzi Editore, Gallica-Italica 6, 2019, 349 pages.
  • AMORIM, Silvia, José Saramago. Art, théorie et éthique du roman, Paris, L’Harmattan, coll. « Classiques pour demain », 2010.
  • ____________, « Non-dit et mauvaise foi dans Cemitério de Pianos (Le cimetière de pianos), de José Luis Peixoto », in L'implicite dans les langues romanes : langue, texte, discours, Lisboa, Universidade Aberta, 2019, 215 p., pp. 30-39.
  • ____________, “Dilatation du réel et connexions à l’infini: A Boneca de Kokoschka, le livre matriochka de Afonso Cruz”, in Revista de Estudos Literários n° 8, Imprensa da Universidade de Coimbra e Centro de Literatura Portuguesa, 2018, pp. 169-190.
  • ____________, « Les déictiques dans le récit portugais contemporain : de la transgression aux procédés stylistiques », in La déixis et son expression dans les langues romanes, Presses de l'Université Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis, 2017, p. 175-194.
  • ____________, “Livros e vidas: atravessando fronteiras em Livro, de José Luís Peixoto, e Biografia involuntária dos amantes, de João Tordo”, in Letrônica vol. 10 n°1, PUCRS dezembro de 2017, pp. 444-458.
  • ____________, « Le lien entre générations dans Le cimetière de pianos (Cemitério de Pianos) de José Luis Peixoto: résonances et dissonances du passé », in Hispanismes n°8, 2016 (http://www.hispanistes.fr/index.php/40-shf/1145-revue-hispanismes-n-8-second-semestre-2016).