Breton Dominique

Dominique Breton

photo Dominique Breton

Après une thèse consacrée aux « jeux onomastiques et étymologiques dans le Libro de Buen Amor de l’Archiprêtre de Hita », et une HDR centrée sur l’analyse littérale appliquée au discours dramatique (l’inédit du dossier d’Habilitation explorait la notion de « théâtralité » dans quatre pièces de F.G. Lorca) Dominique Breton a consacré l’essentiel de ses recherches à l’analyse du discours, appliquée notamment au théâtre hispanique. Depuis plusieurs années, elle a élargi ses recherches à toutes les formes de discours hybrides, complexes et intermédiaux, mêlant simultanément différents codes et supports. Dans cette perspective, elle s’intéresse également au passage d’un code à l’autre dans une perspective traductologique, et plus généralement à toutes les formes de « traduction » : intralinguistique (reformulation au sein d’un même code linguistique, discours écrit/oral, registres de langue…), interlinguistique (traduction d’une langue à l’autre) et intersémiotique (processus de transposition d’un code linguistique vers un autre système de signes, ou vice versa). Elle s’intéresse enfin aux nouvelles stratégies de communication politique.

Mots-clés : analyse du discours, théâtre hispanique, intermédialité, sémiotique, traduction, communication politique