Bovo Martine

 Martine BOVO

Bovo

Liste des publications dans HAL : https://hal.archives-ouvertes.fr/search/index/?q=martine+bovo

Formation et rattachement à une équipe de recherche

Docteur es Lettres en Langue et littérature italienne, mention Très Honorable avec Félicitations du jury, 1995.

Maître de conférences. Enseignante titulaire depuis 1997 à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3.

Chercheur pour l’EA 611 GERCI Grenoble de 2005-2015 ; pour l’EA LUHCIE 7421 Grenoble de 2016-2018, puis pour l’équipe AMERIBER EA 3656 Université Bordeaux Montaigne depuis 1er septembre 2018.

Mots clés

Littérature italienne contemporaine- postmodernisme- migration- exil- autobiographies-autofiction- postcolonialisme italien-études culturelles.

Publications et recherche

Responsabilités au niveau Recherche

Dans le cadre du quadriennal 2010-2014, responsable d’un axe de recherche au GERCI sur le postmodernisme cf site : http://w3.u-grenoble3.fr/gerci/spip/spip.php?breve25

Depuis 2016, responsable pédagogique du Master Etudes Culturelles de l’Université Bordeaux Montaigne.

http://www.u-bordeaux-montaigne.fr/fr/formations/offre-de-formation-2016-2020/master-XB/etudes-culturelles-ETUCULT.21/master-etudes-culturelles-langues-lettres-arts-program-mjf16-216.html

Thèse de doctorat de 3ème cycle nouveau régime

Le roman policier italien de 1978 à 1993 : une entrée en littérature ? Dirigée par Monique Rouch. Université Michel de Montaigne Bordeaux 3. Membres du jury : Mme Marie-Hélène Caspar (Professeur Parix X), Mme Graziella Pagliano (Università di Roma), M. Frédéric Dutheil (Professeur Université de Bordeaux). Publication en 1995.

Mention : Très Honorable avec les Félicitations du Jury.

Publications d’ouvrages et directions d’ouvrages

AMORIM Silvia, BOVO Martine, HEINEBERG Ilana, Visions décentrées des Études culturelles, Giorgio Pozzi editore, 2019, 349 p.

Bovo-Romoeuf M., et F. manai, Memoria storica e postcolonialismo. Il caso italiano. Bruxelles, Peter Lang, 2015, 355 p.

Bovo-Romoeuf M., et A. M. Binet, Le devenir postmoderne. La sensibilité postmoderne dans les littératures italienne et portugaise, Bruxelles, Peter Lang, 2013, 368 p.

Bovo-Romoeuf M., L’epopea di Hora. La scrittura migrante di Carmine Abate. Firenze, Franco Cesati editore, ottobre 2008, 128 p.

Bovo-Romoeuf M., et S. Ricciardi, Frammenti d’Italia, un autoritratto in forma narrativa (1990-2005), Firenze, Franco Cesati, Novembre 2006, 147 p.

Chapitres ou parties dans des ouvrages collectifs

- Le récit des années de plomb par les auteurs italiens de seconde génération : les conditions de la post-mémoire, A paraître, 2020.

-Les années de plomb vues par la seconde génération : « Il Tempo materiale » de Giorgio Vasta et « Più alto del mare » de Francesca Melandri, in AMORIM Silvia, BOVO Martine, HEINEBERG Ilana, Visions décentrées des Études culturelles, Ravenna, Giorgio Pozzi editore, 2019, pp. 317-342.

-L’Italie et les Studi culturali, in AMORIM Silvia, BOVO Martine, HEINEBERG Ilana, Visions décentrées des Études culturelles, Ravenna, Giorgio Pozzi editore, 2019, pp. 57-86.

-Autobiografia e recupero memoriale in « Bagheria » di Dacia Maraini in Curiosa di mestiere. Saggi su Dacia Maraini, a cura di Manuela Bertone e Barbara Meazzi,  ETS edizioni, 2017, pp. 93-102.

- Introduzione a Memoria storica e postcolonialismo. Il caso italiano, Bruxelles, Peter Lang, 2015, pp. 9-34.

-Vers un canon postcolonial multiculturel. Les cas paradigmatiques de Gabriella Ghermandi et Martha Nasibù, in Bovo-Romoeuf M., et F. manai, Memoria storica e postcolonialismo. Il caso italiano. Bruxelles, Peter Lang, 2015, pp. 83-114.

-Modalités narratives de la transmission mémorielle et de la construction identitaire dans « Regina di fiori e di perle » de Gabriella Ghermandi, in Jeux  et Je d’enfants. Enfance Violence Exil à travers la littérature et le cinéma italien, 1943-1970, sous la direction de Nicolas Violle et Isabella von Treskow, Presses universitaires Blaise Pascal, 2014, pp. 121-137.

-Introduction à Le devenir postmoderne. La sensibilité postmoderne dans les littératures italienne et portugaise, Bruxelles, Peter Lang, 2013, pp. 11-63.

-Trinacrie en Noir : entre tradition, homologation et sicilianité. In Histoires de crime et société, sous la direction de Véronique Liard, Université de Bourgogne, Dijon, 2011, pp. 87-102.

-Cesare Battisti : roman noir et mémoires de la désillusion politique. On line : http://colloque-temps-revoltes.ens-lsh.fr/spip.php?rubrique95 [mise en ligne : 18-11-2009]

-« L’Ultimo Sparo » di Cesare Battisti : un romanzo nero nella logica della lotta armata, in Il romanzo poliziesco, la storia, la memoria. Italia. A cura di Claudio Milanesi, Aix-en-Provence, Astraea, 2009, pp. 277-290.

-Sublime et fascination corporelle dans les romans noirs de Giorgio Todde, in Percorsi e congiunzioni letterarie in Sardegna, a cura di Margherita Marras, Toulouse, EUS, 2008, pp.105-121.

- « L’abusivo » d’Antonio Franchini : le court-circuitage narratif ou la mise à l’épreuve de la littérature fictionnelle, In Frammenti d’Italia, a cura di M. Bovo Romoeuf e S. Ricciardi, Firenze, Franco Cesati editore, novembre 2006, pp. 51-61. 

-Lingua del cuore e lingua del pane : le combat de Carmine Abate, in L’italiano, lingua di migrazione : verso l’affermazione di una cultura transnazionale all’inizio del XXI° secolo, a cura di Walter Zidaric, Nantes, CRINI, décembre 2005, pp. 49-60.

Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture

-« Roma negata » d’Igiaba Scego : le nomadisme éthique d’une écrivaine migrante de seconde génération. In « Letras de Hoje », v. 54, n. 4, pp.512-519, oct.-déc. 2019.

- Francesco Biamonti e il tragico di Hölderlin e Camus, in « Italianistica », 1, 2015, pp. 135-146.

-Tra poesia e romanzo: l’espressione del tragico nell'opera di Francesco Biamonti, in « Inverbis », anno 4, n°2, 2014, pp. 205-218.

- Viaggio, neoturismo e globalizzazione : riflessioni su « Il canto del diavolo » di Walter Siti, in « Narrativa », n°35-36, 2014, pp. 253-268.

-«L’Ange d’Avrigue » de Francesco Biamonti : esquisse d’une écriture picturale, in « Echo des études romanes », Vol. VIII, No 2, 2012, pp. 57-67.

-Primo Levi et le “chant d’Ulysse”: Nekuia et Shoa, In « Le Paon d’Hera », Edition Le murmure, 1/2, 2012, pp. 285-294.

-Affirmation du roman noir sarde : regards sur l’œuvre romanesque de Giorgio Todde, in « Les Lettres Romanes », n°3-4, 2012, pp. 473-491.

-L’esprit des lieux dans « L’Ange d’Avrigue » de Francesco Biamonti », in « Eidôlon » L’esprit des lieux, sous la dir de Gérard PEYLET & Michel PRAT, n° 99, 2012, pp. 447-457.

-Ecrire en Sicile après la disparition des Pères : entre tradition, homologation et sicilianité, in « Chroniques italiennes », juillet 2011, <http://chroniquesitaliennes.univparis3.fr/numeros/Web20.html [25-7-2011]>.

-Réflexions autour de l’engagement de l’intellectuel dans « Sostiene Pereira » d’Antonio Tabucchi, in « Les lettres romanes », n°1-2, 2010, pp. 179-196.

-Aldo Nove, de « Woobinda » à « Superwoobinda » : l’éthique du trash et ses limites, in « Novecento », Cahiers d’études italiennes, 11, 2010, pp. 73-89.

-Exil mémoire et identité dans l’œuvre romanesque de Carmine Abate, in « Eidôlon », n° 85, janvier-mars 2009, pp.193-206. 

-Riscritture del romanzo d’amore : l’impossibile amoroso del reale nei romanzi di Elena Ferrante e Milena Agus, in « Narrativa », nuova serie, n°30, 2008, pp.179-194.

-Ventriloquie et best-seller chez Margaret Mazzantini : la marginalité comme repoussoir, in « Cahiers d’Etudes Italiennes », Grenoble : ELLUG, n°7/2008, pp. 295-305. 

-Les voix de l’exil chez Gëzim Hajdari, in « Cahiers du centre interdisciplinaire de méthodologie », Bordeaux, Presses Universitaires Bordeaux, n°10, juin 2008, pp.91-104.

-Voix de l’émigration : la dimension identitaire du plurilinguisme chez Carmine Abate et Marisa Fenoglio, in « Collection de l’E.C.R.I.T », n°11, 2007, pp.249-265.

-Exil et créativité linguistique dans « Vivere altrove » de Marisa Fenoglio, in « La Revue des jeunes chercheurs en littérature », 2, décembre 2007 [http://pagespersoorange.fr/rjcl/index.html]

-La dinamica identitaria in Carmine Abate : un groviglio di radici ancestrali e nuove, In « Narrativa », Altri stranieri, littérature du temps présent, la question identitaire dans l’Italie du XXIe siècle, Paris, CRIX, mai 2006, pp. 243-255. 

 -Sensualité et obscénité dans « L’amore molesto » et « I giorni dell’abbandono » de Elena Ferrante,in « Novecento », Cahiers d’Etudes Italiennes, Grenoble, Ellug, n°5, 2006, pp. 129-138.

- « Il Ballo tondo » : Rhapsodie italo-albanaise de Carmine Abate, in « Cahiers du centre interdisciplinaire de méthodologie », Bordeaux, PUB, n°9, 2006, pp. 33-47.

Il Ballo tondo » : Rhapsodie italo-albanaise de Carmine Abate, in « Kùmà », n°11, aprile 2006, http://www.finzioni.it/kuma/nuovokuma/kuma.html

-Voyage de la mémoire dans « L’Olivo e l’Olivastro » de Vincenzo Consolo, in Les paysages de la mémoire, Poitiers, Presses Universitaires, La Licorne, 1997, pp. 147-155.

 

  Communications orales sans actes dans un congrès international ou national

-L’elaborazione di una produzione postmemoriale degli anni di piombo nella letteratura italiana, Convegno AATI, Session : I sognatori di domani, il Movimento a cinquant’anni dal 68, Cagliari, 20-23 juin 2018.

-Post-mémoire et lutte armée : le récit des années de plomb dans la littérature italienne de seconde génération, Journée d’études « Perspectives post-mémorielles. Une esquisse de cartographie européenne et latino-américaine », Université de Bordeaux Montaigne, 5-6 octobre 2017.

-Dal Mal d’Africa al dovere di memoria: l’evoluzione del ricordare nella narrativa postcoloniale, Seminario SISSCO, Colonialismo e identità nazionale, L’Oltremare tra fascismo e Repubblica, Cagliari, 2-4 Luglio 2015.

-Réécrire la mémoire coloniale, de l’autobiographie testimoniale au roman néo-historique : les cas de Martha Nasibù et Gabriella Ghermandi, communication présentée dans le cadre du colloque La réécriture de l’histoire dans les romans de la postmodernité, Université d’Aix Marseille, 14-16 novembre 2013.

-Réécritures postmodernes de l’expérience coloniale : de Flaiano à Ghermandi, communication présentée dans la cadre du colloque Post-Modernismo e Post-Colonialismo. Historia, Literatura e Jogos de Poder, Université de Coimbra, 14-15 juin 2012.

-Le vin dans l’œuvre de l’écrivain italien Tondelli, communication présentée dans la cadre du colloque Vins et identités, Bordeaux, Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, septembre 2011.

-Le vin comme métaphore d’un ancrage identitaire : retour aux sources dans « Un racconto sul vino » de Pier Vittorio Tondelli, communication présentée dans le cadre du colloque La culture et le vin, Université d’Evora, septembre 2009.

Organisation de colloques

Flux et reflux de la postmodernité : du postmodernisme à la modernité liquide. Réflexions sur les cas de l’Italie et du Portugal. Université de Grenoble, 6-7 mai 2010.

Savoir et pouvoir à l’ère de la modernité liquide : transformations et enjeux des formes de l’engagement littéraire de la fin du XXe au XXIe siècle, En collaboration avec Ana Maria Binet. Université de Bordeaux Montaigne, 9-10 juin 2011.

Memoria storica e postcolonialismo : il caso italiano, Université de Grenoble, 29-30 novembre 2012.

Post-modernismo e post-colonialismo. Història, Literatura e jogos de poder, Université de Coimbra, En collaboration avec Ana Maria Binet et Ana-Paula Arnaut, 14-15 juin 2012.

Comment les Arts se font-ils écho des problèmes identitaires ? Université de Bordeaux Montaigne, journée d’études du 29 septembre 2017.

Information scientifique et vulgarisation

Organisation du séminaire itinérant d’Enrico Palandri : une étape du voyage des intellectuels italiens s’est déroulée à Bordeaux le 20 mars 2005.

Co-organisatrice avec l’Association Lettres du Monde dirigée par Olivier Desmettre et Cécile Quintin de la manifestation « Désir d’Italie » du 22 septembre au 22 octobre 2006 à Bordeaux. Rencontres avec des auteurs italiens dans les principales bibliothèques et médiathèques de Bordeaux.

Organisation avec l’ARPEL Aquitaine de rencontres à Bordeaux autour de Giorgio Todde, janvier 2009.

Rencontre autour de l’écrivain Sandro Bonvissuto, Université Bordeaux Montaigne, 2016-2017.

Rencontre autour de l’écrivain Marcello Fois. Université Bordeaux Montaigne 24 novembre 2017.

Rencontre autour de l’écrivain Carlo Lucarelli le 16 Novembre 2018 Université Bordeaux Montaigne.

Rencontre autour de Yolande Magni, Auguste Rivoltella et Jean-Marie Darmian, pour une table ronde sur la mémoire des émigrés italiens de seconde génération, Créon, samedi 6 avril 2019.

Rencontre autour de L’écrivain Giancarlo De Cataldo. Université Bordeaux Montaigne. 15 novembre 2019.