Chercheurs

González Scavino Cecilia

Cecilia González   

Cecilia González Scavino  

Cecilia González est professeure de littérature et cinéma latino-américains à l’UBM. Titulaire d’un master en Lettres Modernes de l’Université de Buenos Aires, elle a soutenu une thèse de doctorat en Littérature Comparée à l’Université Bordeaux 3. Dans le cadre de la préparation de son Habilitation à diriger des recherches, obtenue en 2013 à l’Université Paris 8, elle a rédigé l’essai Figuras de la militancia. « Los 70 » contados por la literatura y el cine argentino contemporáneos.

Ses principaux domaines de recherche relèvent des Etudes culturelles et des Etudes littéraires. Elle s’intéresse notamment à l’étude de la littérature et le cinéma militants (1960-2020), aux mises en récit littéraires et filmiques contemporaines de l’histoire latino-américaine et à la transmission de la mémoire. Elle a codirigé quatre ouvrages collectifs : Las armas y las letras. La violencia política en las culturas rioplatenses de 1960 a nuestros días (2010, Dardo Scavino et Antoine Ventura coéditeurs), Femmes, écritures et enfermements en Amérique Latine (2012, Caroline Lepage, Laurence Mullaly et Antoine Ventura coéditeurs), Militancias radicales. Narrar los sesenta y setenta desde el siglo XXI (2016, Aránzazu Sarría Buil coéditrice) et Las posmemorias. Perspectivas latinoamericanas y europeas (2020, Teresa Basile coéditrice). En 2015, elle a publié l’ouvrage Mobilisations radicales et effervescences révolutionnaires dans le Cône Sud (1964-1976) en collaboration avec Stéphane Boisard et Eugenia Paliéraki.  Elle a également codirigé le dossier “El XIX en el XX” de la revue Cuadernos LIRICO avec Graciela Villanueva (2014).  

Outre ses publications académiques, Cecilia González a traduit une dizaine d’ouvrages en espagnol, dont La vérité en peinture de Jacques Derrida (en collaboration avec Dardo Scavino), L’absolu littéraire de Jean-Luc Nancy et Philippe Lacoue Labarthe (en collaboration avec Laura Carugatti), La parole muette et Figures de l’histoire de Jacques Rancière, Qu’est-ce qu’un peuple ? (Alain Badiou et alii) et Les embarras de l’identité de Vincent Descombes.

Dans le domaine des responsabilités collectives, Cecilia González a exercé les fonctions de Directrice du département d’Etudes ibériques et ibéro-américaines (2013-2014) et Directrice adjointe de l’UFR Langues et civilisations (2014-2017). Elle partage à l’heure actuelle la responsabilité pédagogique du Master Etudes Culturelles avec Martine Bovo. Au sein de son unité de recherche, elle coordonne depuis 2013 les activités du SIRENH (Séminaire interdisciplinaire de recherches Narration et Histoire). Elle est, pour conclure, membre élu du Conseil d’AMERIBER (2016-2020) et de la Commission de la Recherche de l’UBM (2020-2024).

Publications et communications (sélection)

Ouvrages, directions d’ouvrage, dossiers de revue

Las posmemorias. Perspectivas latinoamericanas y europeas/ Les post-mémoires. Perspectives latino-américaines et européennes, Teresa Basile et Cecilia González editoras., La Plata : Ediciones de la FAHCE Universidad Nacional de La Plata ; Bordeaux: Presses Universitaires de Bordeaux édité par les Presses Universitaires de Bordeaux, 2020, 644 p.

Militancias radicales. Narrar los sesenta y setenta desde el siglo XXI., Cecilia González & Aránzazu Sarría Buil editoras. Madrid, Postmetrópolis/ Buenos Aires, Prohistoria ediciones, 2016, Colección Metro (Lo que queda) después de Occidente, 342 p.

Mobilisations sociales et effervescences révolutionnaires dans le Cône sud (en collaboration avec Stéphane Boisard et Eugénia Palieraki), Paris, PUF-Cned, 2015, 201 p.

El XIX en el XX. Ejercicios de imaginación histórica entre dos siglos, Cuadernos LIRICO n°10, Semestre 1, 2014 (numéro édité en collaboration avec Graciela Villanueva), disponible sur http://lirico.revues.org/1688.

Figuras de la militancia. Los 70 en la literatura y el cine argentino contemporáneos, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, 2013, 329 p, HAL Archives ouvertes,tel-01541853

Femmes, écritures et enfermements en Amérique Latine, (textes réunis et présentés par Cecilia González, Caroline Lepage, Laurence Mullaly et Antoine Ventura), Bordeaux, PUB, 2012, 308 p.

Les armes et les lettres. La violence politique dans la culture du Rio de la Plata de 1960 à nos jours (textes réunis et présentés par Cecilia González, Dardo Scavino et Antoine Ventura), Bordeaux, PUB, “Collection de la Maison des Pays Ibériques”, 2010, 320 p.

Articles revues

Tramas de museo en la novela y el documental argentinos Una lectura de Museo de la Revolución (2006) de Martín Kohan y El Predio (2010) de Jonathan Perel), Letras di Hoje, Estudos e debates em linguistica, literatura e lingua portuguesa, Programa de post-graduacao em Letras, Escola de Humanidades, Pontificia Universidade Catolica de Rio Grande do Sul, Brasil.

“Los usos poéticos de la interferencia en Rayuela”, Crisol n° 8, ¿Encontraría a Cortazar?18 études sur Rayuela et Queremos tanto a Glenda, Volume coordonné par Caroline Lepage et Sandra Gondouin, (en ligne), Université Paris Nanterre, mai 2019, ISSN 2678-1190, disponible sur http://crisol.parisnanterre.fr/index.php/crisol

“La historia en modo menor en la producción de la ‘generación de los Hijos’ en Argentina», Líneas [En ligne], Numéros en texte intégral /, L'âge des minorités, mis à jour le : 25/06/2018, URL : https://revues.univ-pau.fr/lineas/2904.

Avatares de la cultura popular en los cuentos de Julio Cortázar. De “Las puertas del cielo” a “Tango de vuelta”, Territorios cortazarianos: de Rayuela a Queremos tanto a Glenda, Raúl Caplán et Olga Lobos éditeurs, 2018, Langues Néo-latines. Revue de langues vivantes romanes. https://neolatines.com/slnl/?p=3894

“Diálogos entre arte e historia reciente en Ezeiza paintant de Fabián Marcaccio y la trilogía de los 70 de Alan Pauls”, Anclajes. Revista del instituto de investigaciones literarias y discursivas, vol. XXI-1, enero-abril 2017, 20 page(s), ISSN 1851-4669. https://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=5879552

“Infancia y militancia en el cine latinoamericano de las generaciones segundas”, HeLix Romanischen Litteraturwissenschaft, Winter, Université de Heidelberg, tome Imaginar el futuro. Resistencia y resiliencia en la literatura y el cine hispanoamericanos contemporáneos, revue n° 10, 2017, 23 page(s), https://journals.ub.uni-heidelberg.de/index.php/helix

"Tiempos de guerra en la novela y el cine del 69 argentino", Cuadernos LIRICO, revues.org, tome 15, Un año. Literatura argentina. 1969, Carlos Walker Editor, 23 page(s). https://lirico.revues.org/3197.

“Cine y revolución. Un acercamiento a la cultura militante de los 60-70 en Argentina”, Société des Langues Néo-latines. Publications en ligne, Journée d’études « Mouvements sociaux et effervescence révolutionnaire dans le Cône Sud (1964-1976) », février 2016, p. 55-65. http://neolatines.free.fr/wp/?p=1679.

“El conde Lucanor en el laberinto borgeano”, Voz y letra, Revista de literatura, Número XXV, 1-2, Madrid, Arco Libros, 2014, p. 242-254

De cómo tres escritoras latinoamericanas reescriben a los clásicos y conversan con ellos (Carmen Boullosa, Griselda Gambaro, Mirta Yáñez)”, Lectures du genre nº 7: Genre, canon et monstruosités, décembre 2010. http://www.lecturesdugenre.fr/Lectures_du_genre_7/La_Une_.html.

 “Flores de imperio: androginia y crimen en la narrativa rioplatense del fin del siglo XIX”, Lectures du genre nº 7: Genre, canon et monstruosités, décembre 2010. http://www.lecturesdugenre.fr/Lectures_du_genre_7/La_Une_.html.

“La desclasificación de los cuerpos. Formas estéticas y políticas de la utopía en La virgen cabeza de Gabriela Cabezón Cámara y Barbie también puede eStar triste de Albertina Carri”, Mora. Revista IIEGE, n° 18, Buenos Aires, 2012, p. 63-76. http://revistascientificas.filo.uba.ar/index.php/mora/article/view/326

Una retórica de la influencia”, Cuadernos LIRICO [En línea], 4 | 2008, Puesto en línea el 01 julio 2012.

http://journals.openedition.org/lirico/452 ; DOI : 10.4000/lirico.452

Chapitres d’ouvrages

“Los tiempos del testimonio, el reenactment y la performance en los proyectos documentales de Lola Arias” en Voces de la violencia. Los avatares del testimonio en el Cono Sur, Amar Sanchez et al. ; compilado por Teresa Basile y Miriam Chiani, EDULP, 2020, p. 150-174. http://sedici.unlp.edu.ar/handle/10915/93503

« La dimension transnationale de la mémoire dans les projets documentaires de Lola Arias », Visions décentrées des Etudes culturelles (Silvia Amorim, Martino Bovo e Ilana Heineberg editoras), Ravenna, Giorgio Pozzi Editore, 2019, p. 295-316, ISBN 978 88 96117 84 2.

“Variaciones  poéticas sobre el libro, el juego y el juguete en El premio, de Paula Markovitch y Soy un bravo piloto de la Nueva China, de Ernesto Semán” en Memoria de la ficción, ficción de la memoria. Entre el ritual y la crítica, María Angélica Semilla Durán, Sandra Hernández y Marie Rosier coordinadoras,  Alter/Nativas, Ohio University Press y LCE Lyon 2, 2018, p. 306-329. https://alternativas.osu.edu/assets/files/ebooks/MEMORIA%20DE%20LA%20FICCION-FINAL.pdf

“Introduction", in Du sang le Cône Sud, Saul Ibargoyen Islas, Philippe Dessommes, FRANCE, Presses Universitaires de Lyon, 2018, p.11-29.

Testimonio y militancia (1995-2013)”, in Historia crítica de la literatura argentina dirigida por Noé Jitrik. Una literatura en aflicción. Tomo 12, Jorge Monteleone dir., Buenos Aires, Emecé, 2018, p. 109-144.

“Mitos, íconos y consignas de la imaginación política revolucionaria en la narrativa argentina del siglo XXI” in Militancias radicales. Narrar los sesenta y setenta desde el siglo XXI, Cecilia González & Aránzazu Sarría Buil editoras. Madrid, Postmetrópolis/ Buenos Aires, Prohistoria ediciones, 2016, Colección Metro (Lo que queda) después de Occidente, p. 61-86. https://u-bordeaux3.academia.edu/CeciliaGonzalezScavino

Modos del paradigma apocalíptico en la narrativa urbana rioplatense (Leopoldo Marechal, Roberto Arlt, Eduardo Mallea, Ernesto Sábato, Juan Carlos Onetti)” in La Biblia en la literatura hispanoamericana (Daniel Attala y Geneviève Fabry Eds.), Madrid, Editorial Trotta, 2016, p. 325-363. https://u-bordeaux3.academia.edu/CeciliaGonzalezScavino

“El ‘frente cultural’. Un acercamiento a la cultura militante de la Nueva Izquierda (Argentina, Chile, Uruguay)” in Mobilisations sociales et effervescences révolutionnaires dans le Cône sud (Stéphane Boisard, Cecilia González, Eugénia Palieraki), Paris, PUF-Cned, 2015, p. 23-71. https://u-bordeaux3.academia.edu/CeciliaGonzalezScavino

“Mirar el pasado al sesgo. Modos de la ficción documental en El predio de Jonathan Perel”, in Imagen y verdad en el mundo hispánico (Christelle Colin, Pascale Peyraga, Isabelle Touton coord.),  Villeurbanne, Orbis Tertius, 2015, p. 405-427.

“Variaciones sobre el tema nacional en El hacedor in El hacedor de Jorge Luis Borges. Du texte à l’œuvre, (éd. Carla Fernandes), Bordeaux, PUB, 2015, p. 174-186.

“La matriz del encierro en la narrativa de Ricardo Piglia” in Clôture et mondes clos (textes réunis et présentés par Dominique Breton et Elvire Gómez Vidal), Bordeaux, PUB, 2012, p. 321-333.

“La nacionalización del anarquista en la literatura argentina de comienzos del siglo XX” in Ils ont fait les Amériques. Mobilités, territoires et imaginaires, (sous la direction de Laurent Dornel, Michel Guicharnaud Tollis, Michael Parsons et Jean-Yves Puyo), Bordeaux, PUB, 2012, p. 345-356.

“Escenas de interiores: el reparto de los roles en Realidad nacional desde la cama de Luisa Valenzuela y La Pasajera de Perla Suez” in Femmes, écritures et enfermements en Amérique Latine, (textes réunis et présentés par Cecilia González, Caroline Lepage, Laurence Mullaly et Antoine Ventura), Bordeaux, PUB, 2012, p. 207-225.

“Guerras y guerritas de la novela  argentina de los años 70” in Las armas y las letras. La violencia política en la cultura del Río de la Plata desde los años 60 hasta nuestros días, (Textes réunis et présentés par Cecilia González, Dardo Scavino et Antoine Ventura), Bordeaux, PUB, 2010. p. 227-247.

“Rôle et fonction de Melquíades dans les réseaux de personnages : « Masques, oripeaux, formules magiques et messages cryptés de Melquíades » (en collaboration avec Caroline Lepage), in Gabriel García Márquez. Cien años de soledad. Fondations, héritages et crises, ouvrage coordonné par Françoise Aubès, Paris, Ellipses, 2009, pp.  89-106.

“Galeotes: la prisión según Recuerdo de la muerte de Miguel Bonasso”, in  Prisons d’Amérique Latine: du réel à la métaphore de l’enfermement (Textes réunis et présentés par Isabelle Tauzin), Bordeaux, Presses Universitaires, 2008, p. 185-211.

“El diálogo imposible. Una lectura de “Las actas del juicio” de Ricardo Piglia” in Pouvoir et écritures en Amérique Latine (Textes réunis et présentés par Yves Aguila), Volume 2, Bordeaux, PUB, 2004, p. 69-92.

 “Lo cómico y lo político en Megafón o la guerra de Leopoldo Marechal” Humour et politique en Amérique Latine (Textes réunis et présentés par Yves Aguila), Volume 3, Bordeaux, PUB, 2006, p. 281-303.

“Heteronimias del exilio” (en colaboración con Dardo Scavino) in La Memoria de la dictadura, Fernando Moreno (éd.), Paris, Ellipses, 2006 p. 285-294.

Alonso Carballès Jesús

Jesús Alonso Carballès

Jesús ALONSO CARBALLÉS La Teste

J’ai obtenu mon doctorat en Histoire de l’Espagne contemporaine à l’Université de Salamanca (Espagne) en 1998 après la soutenance d’une thèse réalisée sous la direction de Madame la professeure Josefina Cuesta Bustillo, intitulée Historia y memoria de un éxodo infantil. La memoria colectiva de los niños vascos refugiados en Francia y Bélgica, 1936-1940. Entre 1999 et 2001, j’ai complété ma formation grâce à une bourse de recherche du Gouvenement basque, avec un post-doctorat au sein de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) de Paris, où j’ai pu suivre les séminaires de Bernard Vincent, Pascal Ory, Pierre Laborie et Arlette Farge, entre autres. Après un lectorat de deux ans à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, j’ai obtenu en 2003 un poste de Maître de conférences en Civilisation de l’Espagne contemporaine à l’Université de Limoges où j’ai enseigné jusqu’en 2010 tout en contribuant aux projets de recherche de l’EA 1087 Espaces Humains et Interactions culturelles (EHIC). Entre 2010 et 2016, suite à l’obtention d’une mutation, j’ai continué à exercer ma fonction de MCF à l’Université Bordeaux Montaigne, où j’ai intégré l’EA 3656 Amérique Latine, Pays Ibériques AMERIBER. En novembre 2016 j’ai obtenu le titre de l’Habilitation à Diriger des Recherches, à l’Université Aix-Marseille avec un dossier intitulée : Le passé dans le présent : histoire, mémoire et représentations (Espagne, Pays basque, XXe, XXIe siècles) sous la direction de Monsieur le Professeur Severiano Rojo Hernández (Section 14e). Depuis 2017 j’exerce en tant que Professeur de Civilisation de l’Espagne contemporaine au sein de l’Université Bordeaux Montaigne.

Mes recherches initiales portaient sur l’histoire et la mémoire de la Guerre d’Espagne ainsi que sur les représentations de l’autre. Après mon passage par l’EHESS mes intérêts se sont orientés dans deux directions, d’un côté vers l’histoire culturelle (manuels scolaires, affiches, littérature de voyage, presse) et de l’autre sur l’analyse des politiques symboliques des États contemporains. Actuellement, je m’intéresse aux pratiques mémorielles autour des conflits historiques, mais aussi de violences plus récentes, et aux problématiques liées à la présence du passé dans le présent. Je travaille notamment sur la représentation de la mémoire des victimes de la violence dans l'espace urbain à travers l’étude des monuments, des lieux de mémoires, des musées et des commémorations. Je m’intéresse particulièrement aux récits portés par ces supports et manifestations ainsi qu’aux différents outils symboliques convoqués pour dire le traumatisme dans l’espace urbain.

Mots-clés :

Civilisation de l’Espagne contemporaine : Espagne – Pays Basque – Guerre d’Espagne – Exil - Franquisme – Mémoire collective – Manuels scolaires – Littérature de voyage – Affiches -Représentations -Politiques symboliques- Monuments commémoratifs – Lieux de mémoire - Espace Public - Victimes – Violence Politique

Accès à la liste de publications : https://hal.archives-ouvertes.fr/search/index/?q=ALONSO+CARBALL%C3%89S&sort=producedDate_tdate+desc

Isabelle Tauzin

saltofraile

Isabelle Tauzin

Professeure des universités, membre senior de l'Institut Universitaire de France, membre correspondant de l'Académie Péruvienne

Coordinatrice du projet régional de la Nouvelle-Aquitaine : Ecritures Migrantes Latino-Américaines

Directrice d'Ameriber de 2012 à 2017

Publications en ligne https://cv.archives-ouvertes.fr/isabelle-tauzin