Prévost Caroline

Caroline Prévost

photo prevost

Agrégée d’espagnol, Caroline Prévost est doctorante au sein de l’équipe d’accueil Ameriber (SIRENH) depuis 2019. Sa thèse, dirigée par Cecilia González Scavino et intitulée « Le muralisme argentin du XXIe siècle : enjeux d’une pratique de l’activisme artistique contemporain », la situe à la fois dans les champs disciplinaires des arts visuels et de la civilisation hispano-américaine.

Elle se propose d’analyser le projet esthético-politique porté par une nouvelle génération de muralistes en Argentine, et plus largement en Amérique Latine, depuis le début des années 2000. Elle interroge notamment la dimension sociale de cette pratique urbaine afin de mesurer sa capacité à organiser un lieu de délibération politique dans l’espace public. L’étude de la morphogenèse des villes post-modernes constitue donc un volet majeur de sa réflexion. L’analyse de ces productions murales l’amène, enfin, à soulever plusieurs enjeux politiques qui nous sont contemporains tels que le processus de mémoire post-dictatorial, la sauvegarde des cultures des peuples originaires, la problématique écologique et les mouvements féministes.

Thèmes de recherche : muralisme – Art urbain – étude de l’image – activisme artistique- espace public – démocratie participative

En mars 2020, elle cofonde l’association de doctorant.e.s « Avenir Hispaniste » (Av’Hispa) et en assure sa présidence.

Elle est également membre du comité de rédaction de la revue Essais de l’École Doctorale Montaigne Humanités.